14 janvier - L'homme dangereux

Éditos de l'année 2012 de Daniel Boeri

Modérateur: Daniel

Re: 14 janvier - L'homme dangereux Paradoxe

Messagepar Daniel » 30 Mars 2012, 08:21

Allez chercher à comprendre :
le déficit baisse et la dette augmente !
Avatar de l’utilisateur
Daniel
Administrateur
 
Messages: 318
Inscrit le: 05 Septembre 2011, 14:13

Re: 14 janvier - L'homme dangereux (suite n+1))

Messagepar Daniel » 30 Mars 2012, 08:30

DIVERSION !

L'Observatoire de la pauvreté confirme il y a en France
8 200 000 pauvres, cela veut dire qui vivent avec moins de 954€/mois
dont 2 000 000 qui vivent avec moins de 640€/mois

Silence à bord ; l'essentiel est d'annoncer un pseudo "Grand prix F1" au Castellet.

Je ne suis pas certain que l'effet d'annonce - parmis d'autres dans l'actualité- masque cette réalité
Daniel
Avatar de l’utilisateur
Daniel
Administrateur
 
Messages: 318
Inscrit le: 05 Septembre 2011, 14:13

Re: 14 janvier - L'homme dangereux suite n+XX

Messagepar Daniel » 02 Avril 2012, 13:00

Salle temps pour les plans


Décidemment l’actualité permet éternellement de vérifier que les plans à la soviétique, même camouflés, ça ne marche pas.
La campagne électorale chez nos amis l’illustre à l’envi.

Cela commence par repousser par de multiples tours, pas très clairs, l’analyse du financement de la campagne de 2007. Tant d’efforts ont été déployés pour éviter sinon la réponse, du moins la question et voilà qu’un juge de Bordeaux la fait exploser à quelques vingt jours de l’élection !

Maintenant, les petites manigances, préparées de loin, s’évanouissent également.

Il y a eu l’affaire du Carlton de Lille qui devait déstabiliser un concurrent, elle mijotait tranquillement attendant la campagne, lorsqu’un beau matin, à New York, l’actualité en décidait autrement ! C’était bien la peine ; aujourd’hui c’est comme si on tirait sur une ambulance.

Plus près de nous, le pilotage fin, depuis octobre 2011, de la rafle télévisée dès potron-minet, devient soudain obsolète : Toulouse est passé par là. Comme un aveu le candidat proclame « ce n’est pas lié ». Tiens donc, aurait-on pu l’imaginer ? Evidemment non, d’ailleurs le porte voix du dimanche affirme que le groupe « semblait préparer… », et à Toulouse il ne semblait pas ?

C’est quoi la suite ?

Daniel
Avatar de l’utilisateur
Daniel
Administrateur
 
Messages: 318
Inscrit le: 05 Septembre 2011, 14:13

Re: 14 janvier - L'homme dangereux suite n+XX

Messagepar Daniel » 04 Avril 2012, 20:33

C’est quoi la suite ?

Et maintenant….. Interdiction de penser !!!!!

Je ne me pose pas la question du « bien » et du « mal », les philosophes font ça mieux que moi. Mais c’est effrayant, ce qui se passe à notre frontière fait mal partout.

Avec l’histoire de la rafle on apprend par le procureur lui-même que les 13 islamistes seraient inculpés pour :

« projet intellectuel d’enlèvement sans tentative de commencement d’exécution »



C’est quoi la limite ?



Daniel


Daniel[/quote]
Avatar de l’utilisateur
Daniel
Administrateur
 
Messages: 318
Inscrit le: 05 Septembre 2011, 14:13

Re: 14 janvier - L'homme dangereux suite et presque fin

Messagepar Daniel » 16 Avril 2012, 08:59

Maintenant la diplomatie kleenex !

Rester attentif et ne pas baisser sa garde ; il reste une semaine encore pour un « pétage de plombs » et rien ne sera épargné.

Cette semaine, c’est la diplomatie qui est en cause. Les attaques visent à dramatiser la situation économique européenne pour amplifier la volatilité des marchés avec un simple objectif ; faire peur !
Voilà pourquoi la diplomatie est traitée comme du kleenex.

L’Allemagne a soudain disparu des radars et avec elle la chancelière allemande est mise au placard, juste après avoir été invitée à participer à un meeting de soutien. Tout dans l’improvisation, il avait été omis il est vrai, qu’il eu fallu parler bilan ; mot tabou s’il en est..

C’est maintenant l’Espagne qui sert de repoussoir. Après les grecs, c’est l’insulte faite aux espagnols pour les besoins de sa cause ; rien ne le dérange, provoquant tollé en Espagne, recadrage en Allemagne et embarras à Bruxelles. Une semaine a suffit à réduire la diplomatie à rien.

On avait encore rien vu ; c’est à Barack Obama qu’on vole des images diplomatiques, généralement secrètes ; kleenex je vous dis.

Pendant ce temps la Commission Européenne s’inquiète de la dégradation de la situation française dont la dette atteint le record de 89,2% du PIB et de la capacité de la France à réduire son déficit de 30 milliards. Une chose est claire ; ce n’est pas le successeur qui est en cause.

Attention tout de même, il reste une semaine et tout peut encore arriver pour inventer des peurs et jouer les bons garçons ; « Guéant tu dois bien pouvoir trouver encore un stock de Suzuki et surtout n’oublie pas de prévenir la presse avant les juges d’instruction ».

Ca n’arrête jamais, alors que mon post était écrit : « voilà qu’il s’attaque à l’Independence de la BCE (croyez-vous qu’il ait prévenu Angela ?) ; ça fait cinq ans qu’il était contre !
Avez-vous entendu ? Le voilà qu’il veut rajouter la croissance au pacte européen après avoir fait jouer de l’orgue à Fillon pour démolir la proposition de son concurrent !
Daniel
Avatar de l’utilisateur
Daniel
Administrateur
 
Messages: 318
Inscrit le: 05 Septembre 2011, 14:13

Re: 14 janvier - L'homme dangereux (n+++,...presque la fin

Messagepar Daniel » 28 Avril 2012, 09:14

L ' Homme dangereux : le vrai chômage (n+++,… presque la fin)


Les circonstances provoquent des moulinets nauséeux qui fendent le vent au gré des événements se rapprochant plutôt d'un « sauve qui peut » et à une politique de « terre brulée » ; « Je n’ai fais aucune proposition depuis lundi, … » !

Reste que, comme on sait, les faits sont têtus et impossibles à masquer : l’homme du vrai chômage est bien là.
Si février avait permis une curieuse gymnastique sur « la diminution de l’accroissement (!), du nombre de chômeurs », le mois de mars remet, malheureusement, les faits à leur niveau.

En dépit des 6% de radiation administrative des inscrits, le chômage continue sa progression, avec 16 600 chômeurs de plus en mars. Sur le quinquennat, se sont 747 000 demandeurs d’emplois supplémentaires, soit +35%.

Ces chiffres, certes, encaissent la crise, et le taux de chômage est quasi identique au taux européen. Sauf que la moyenne mêle forcement les meilleurs et les moins bons. Pourquoi ne pas copier les seuls meilleurs ; d’autant que les structures sociales existent depuis 1948 ; personne ne peut se les approprier aujourd'hui.

Au delà des taux globaux, c’est l’accroissement des chômeurs de longue durée qui fait peur. Avec +22% sur un an, les demandeurs d’emplois de plus de 3 ans sont d’abord, une perte de capital humain ; comment retrouver un job après un tel décalage ? Mais surtout, n’étant plus indemnisés, ils vivent des minima sociaux qui ouvrent la porte à l’extrême pauvreté. C'est vrai que se sont des fainéants (voir épisodes précédents) !

Le pire n’est pas encore là ! Il est convenu que le chômage ne peut baisser qu’avec un taux de croissance de 1,5% ; nous en sommes très loin ; le FMI a révisé la croissance à 0,4% et l’OFCE prévoit elle 0,2% !

Daniel BOERI
Avatar de l’utilisateur
Daniel
Administrateur
 
Messages: 318
Inscrit le: 05 Septembre 2011, 14:13

Re: 14 janvier - L'homme dangereux

Messagepar Namor » 15 Mai 2012, 07:47

Bonjour tout le monde !

Bon nous y sommes presque : le début de l'effondrement monétaire.

Comme nous avons pu le constater (et comme prévu) la grece ça ne va pas fort, mais alors pas fort du tout.

D'un problème mineur, une quarantaine de milliards, les imbécilités Keynesienne de nos grand timoniers échouent lamentablement et maintenant c'est plus dans les 400 milliards. Fois dix en quatre ans moi je dis belle performance.
Chapeau les gars.

Après les élections, toujours pas de gouvernement. Une montée fulgurante des nationalistes et un chaos social indescriptible.

Très prochainement la sortie de la Grèce de la zone euro, qui laissera dans la compta Européenne un trou, un trou énorme qui ne va pas arranger nos affaires : il serait très étonnant que l'euro se voie renforcer => nous perdrons, très probablement, du pouvoir d'achat vis à vis de l'extérieur.
Pour les grecs ça sera rock'n roll : avec un peu de bol ils auront un gouvernement militaire comme auparavant (c'était mieux avant ;) ), mais avec leur nouvelle monnaie ils seront "compétitifs" pour les vacances 2012 (ou 2013 si il y a obstination ...).
Après tout dépendra de la monnaie et de sa structure : ils continuent dans la voie de garage des monnaies fiduciaires sans la rigueur nécessaire, et l c'est le Zimbabwé de Mugabé en Europe

En ce qui concerne la zone Euro (dont Monaco, car nous avons la 'chance' de n'avoir que l'Euro comme monnaie) l'aventure continue, et ça c'est sympa !
Nos amis Ibériques, dont les banques sont de fieffés déconneuses, sont dans une impasse sans précédent. Et oui tout cet immobilier de 'qualité' qui a été saisi aux mauvais payeurs, hante les bilans des banques. Mais dans la finance Espagnole il y a des épées, que dis je des pointures ! Pour soutenir les cours de l'immobilier ils ont fait preuve de beaucoup d'imagination :
- ils se sont revendu à eux même (à l'aide de structure financières montées de toutes pièces par eux même ...) les tas de gravas qui objectivement ne valent plus un radis à des valorisations fictives : regardez le prix de l'immo est stable donc nous les banquiers nous sommes super solides ....
- comme l'immo est 'stable' et que les financiers astucieux de la péninsule sont loin d'être des imbéciles, ils ont financé de nouvelles constructions, à 100% bien sur !
Et que croyez vous qu'il va se passer ?
Des faillites, camouflées sous le doux nom de nationalisations (ça a déjà commencé), donc encore une fois la solution explosive : mutualisons les pertes avec notre population et aussi, parce que nous ne sommes pas égoïstes, avec le reste de la zone Euro ...

Bien sur cette version des faits ne sera dévoilée que lorsqu'on sera tous rincés, pour l'instant Super Menteur Juncker, a encore déclaré : "I don’t envisage, not even for one second, Greece leaving the euro area. This is nonsense. This is propaganda. We have to respect Greek democracy." (je n'envisage pas, même pas pour une seconde, la Grece sortant de la zone Euro. C'est un non sens. C'est de la propagande. Nous devons respecter la démocratie Grecque ...")

Pour une meilleure compréhension ce monsieur a déclaré il y a peu : lorsque ça devient sérieux, nous avons le devoir de mentir !
Et ben voilà nous sommes rassurés msieur Junck !

Donc le bon sens nous susurre l'oreille depuis le début : "Ce qui ne peut pas être remboursé ne le sera pas ....", ceux qui pensent le contraire, et que je respecte, seront fort surpris.

Depuis le début c'est une crise monétaire, c'est la construction même de l'Euro qui est bancale. Et cela n'a rien de surprenant : toutes les unions monétaires mal pensées à ce jour ont échoué.

Voilà la triste réalité Européenne, de plus le grand pays 'ami' et voisin à élu le mec en question : l'homme qui n'entravait absolument que dalle à la finance et aux marchés libres. Celui qui veux dépouiller les riches (qu'il n'aime pas d'ailleurs), et qui avec un peu de chance nommera à un poste nuisible, un Montebourg enragé contre nous.

On nous prépare un avenir radieux !

Sur ce je vous souhaite toutes et tous, une excellente journée.

PS: une petite vidéo sympa sur le miracle espagnol http://www.youtube.com/watch?v=Our2rVz5b6c
Namor
 

Précédent

Retour vers Éditos 2012

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 2 invités

cron