Monaco Telecom est à vendre ?

Ce qui se passe à Monaco et ailleurs...

Modérateur: Daniel

Monaco Telecom est à vendre ?

Messagepar Invité » 04 Avril 2013, 12:15

Le groupe de télécommunications du Bahreïn Batelco a annoncé, mercredi 3 avril 2013, avoir finalisé son accord avec la société Cable & Wireless Communications pour l’acquisition de la branche Monaco & Îles. Le montant de la transaction s’élève à 570 millions de dollars soit 443 millions d’euros. Batelco entre ainsi dans le capital de Monaco Telecom à hauteur de 13,75%. Plus précisément, l’opérateur bahreïni obtient 25% de la Compagnie monégasque de communications (CMC), qui détient les 49 % de CWC et les 6 % de la Compagnie monégasque de banque (CMB) dans Monaco Telecom. De plus, Batelco affirme, dans un communiqué, «être en relation avec Cable &Wireless Communications» quant à l’option proposée par CWC. A savoir que le groupe du Bahreïn dispose d’un an pour prendre une participation de contrôle dans les 75% que conserveront CWC et la CMB, et pour 345 millions de dollars de plus (environ 263 millions d’euros). Il pourrait ainsi devenir indirectement actionnaire majoritaire de Monaco Telecom.

«Il n’est pas question pour nous de vendre notre opérateur historique au Bahreïn», avait indiqué le ministre d’Etat Michel Roger en décembre dernier. «L’accord préalable de l’Etat est nécessaire à toute évolution du contrôle du capital de Monaco Telecom en faveur de Batelco», précisait-il encore.

Selon Monaco Hebdo
http://www.monacohebdo.mc/11292-batelco ... co-telecom

Qu'est ce que cette transaction va apporter ?
Invité
 

Re: Monaco Telecom est à vendre ?

Messagepar Invité » 11 Avril 2013, 12:20

Monaco Telecom : Batelco au capital
Adrien
- 10 avril 2013

Le groupe de télécommunications du Bahreïn, Batelco a officialisé, mercredi 3 avril, le rachat de la branche Monaco & Îles de la société Cable & Wireless Communications, qui reste actionnaire majoritaire de Monaco Telecom.

La finalisation du deal annoncé le 3 décembre 2012 était guettée pour la fin mars. Elle est finalement intervenue mercredi 3 avril. Le groupe de télécommunications du Bahreïn, Batelco, a officialisé, le rachat de la branche Monaco & Îles à la société Cable & Wireless Communications (CWC). Le coût de l’opération s’élève à 570 millions de dollars, soit 443 millions d’euros. Avec cette transaction, l’opérateur bahreïni acquiert 13,75 % du capital de Monaco Telecom. CWC reste l’actionnaire majoritaire — elle l’est depuis 2004 — avec la Compagnie monégasque de banque (CMB), via la Compagnie monégasque de communications (CMC). Dans le détail, Batelco possède 25 % de la CMC, qui détient les 49 % de CWC et les 6 % de la CMB dans Monaco Telecom. « Le deal avait été annoncé. Il est allé au bout. Du point de vue de Cable&Wireless Communications, les activités vont être clairement recadrées sur les Caraïbes. De celui de Monaco Telecom, c’est une solution assez stable puisque nous ne changeons pas de gouvernance. Notre actionnaire majoritaire reste CWC et nous avons un actionnaire minoritaire qui semble content d’entrer dans le capital de Monaco Telecom », souligne Martin Peronnet, directeur général de l’opérateur monégasque. Le cheikh Hamad bin Abdulla Al Khalifa, président du groupe Batelco, s’est réjoui de l’opération dans un communiqué : « Batelco est très heureux d’officialiser cette transaction qui verra le groupe apparaître comme un acteur des télécoms d’importance mondiale et comme l’entreprise bahreïnie la plus diversifiée à l’international. Avec cette acquisition, nous étendons notre portée et apportons nos compétences à plusieurs nouveaux marchés à travers le monde. » La compagnie bahreïnie se retrouve désormais impliquée dans seize marchés de télécoms.

Une option d’achat valable un an
Le même communiqué rappelle que Batelco dispose toujours d’une option pour prendre une participation de contrôle dans les 75 % restants du capital de la CMC que détiennent CWC et la CMB. Cette possibilité lui est offerte pendant une année à compter du 3 avril et peut permettre au groupe du Bahreïn de devenir l’actionnaire majoritaire de Monaco Telecom. En décembre, Cable&Wireless Communications avait affiché le tarif de ce supplément, 345 millions de dollars (environ 263 millions d’euros). Le gouvernement monégasque avait, lui, montré les dents. « Le gouvernement ne donnera jamais son accord pour que Batelco prenne le contrôle de Monaco Telecom », avait affirmé le ministre d’Etat Michel Roger lors d’une séance du conseil national sur le budget primitif 2013, en décembre. L’ex-conseiller de gouvernement aux Finances Marco Piccinini avait ajouté : « Le contrat prévoit que le repreneur doit avoir l’agrément de Monaco. La Principauté a les moyens de bloquer la transaction et je vois mal le Bahreïn s’inviter à la table des négociations contre l’avis du gouvernement. » Le gouvernement conserve un droit de préemption pour racheter l’ensemble des actions Monaco Telecom à « un prix d’experts ». Aucune négociation n’aurait été entamée pour l’instant entre Batelco et CWC afin de lever l’option. La position du gouvernement a peu de chances d’évoluer sur le sujet. Si CWC veut se désengager de Monaco Telecom, il lui faudra trouver un autre repreneur.

Free Mobile à Monaco « d’ici fin 2013 »
Monaco Telecom a proposé à Free Mobile une continuité de service sur le territoire monégasque. Les échanges « techniques », notamment sur la prévision de trafic, se poursuivent entre les deux opérateurs dans le cadre d’un possible accueil de Free Mobile sur le réseau de Monaco Telecom. « Il s’agit de plusieurs éléments qui sont peu triviaux à mettre en place donc ça prend du temps », note Martin Peronnet, directeur général de Monaco Telecom, estimant que les deux opérateurs seront « prêts d’ici fin 2013 ».

J'adore le terme "échange technique" :mrgreen:
Invité
 

Re: Monaco Telecom est à vendre ?

Messagepar Babus » 10 Février 2016, 17:24

Avez vous des nouvelles de free à Monaco?
Est ce que ca va marcher un jour
Babus
 


Retour vers News

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 4 invités

cron