Budget Primitif 2017: La Culture

Vos idées pour faire évoluer la vie à Monaco

Modérateur: Daniel

Budget Primitif 2017: La Culture

Messagepar Daniel » 14 Décembre 2016, 16:52

Budget Primitif 2017: Culture


Comme j’ai eu l’occasion de le dire, nous aurons bientôt notre Loi sur la Préservation et la Valorisation du Patrimoine National.

Je crois que ce sera un grand pas pour l’avenir.

D’autre part, le budget culture donne envie au monde entier ;

4,7% du budget, et même 6% avec les sponsors. Un rêve.

Nos institutions internationales se développent, apportent notoriété et attractivité pour notre pays. Il y a de quoi s’en réjouir.

La vie des associations est aussi, un élément essentiel pour la diffusion de la culture.

Il y a cependant un bémol, celui de la fréquentation des visiteurs, tous événements confondus au mieux, stagne.

- En 2013, 1 250 000 visiteurs
- En 2015, 1 160 000 visiteurs

Les institutions culturelles font de même :

- En 2013 : 230 000 visiteurs
- En 2015 : 200 000 visiteurs

Voilà pourquoi, tous ensemble, nous avons inventé la Nuit Blanche en 2016.

Près de 5 000 spectateurs, un succès !

Et puis plus rien. Disparue des radars.

Je me demande parfois si la culture, ce ne sont pas les infortunes de la Vertu...

Je ne parle pas de Justine du divin Marquis, mais de Platon, pour qui Ménon se demandait si l’on pouvait enseigner la Vertu.
Non non, je ne philosophe pas.

Mais nous sommes dans une situation curieuse.

D’un côté, et c’est une bonne nouvelle, le gouvernement, à notre demande, vient de doter les institutions culturelles d’un plan glissant sur 3 ans pour les frais artistiques, ce qui permet d’anticiper la venue de « stars » à Monaco.

De l’autre, pour 2017, le gouvernement oublie la Nuit Blanche, non seulement pour des raisons de charge de travail, mais sous prétexte qu’elle aura lieu en 2018.

Mais, n’ayant rien « fait glisser » pour 2017, nous risquons de nous trouver en 2018 avec les mêmes difficultés rencontrées en 2016…

Infortune, quand tu nous tiens !

La Nuit Blanche a pour objectif d’être :

- Un événement nouveau
- Complémentaire à ce qui existe,
- En synergie avec institutions et événements

pour l’attractivité de notre pays.

Serait-ce les infortunes du plan glissant ? On n’en finit pas avec les paradoxes.

Tout se passe comme si, à la manière de Socrate, il est possible de tout désirer sans vouloir pour autant assouvir ses désirs.
Mais cessons de philosopher.

Une ligne « Nuit Blanche » doit être inscrite dans le budget, quand bien même elle deviendrait biannuelle, et prévoir les conditions de son pilotage.


Je vous remercie

Daniel BOERI
Avatar de l’utilisateur
Daniel
Administrateur
 
Messages: 318
Inscrit le: 05 Septembre 2011, 14:13

Retour vers Désirs de Monaco

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 4 invités

cron